庭師の夢〈niwashi no yume〉

« niwashi no yume » est un concert visuel franco-japonais.
Une rencontre entre Rhizottome, Reiko Imanishi (koto) et Akito Sengoku (visuel, time painting).
Lors d’une résidence de recherche à Kyôto (Rhizottome était alors projet lauréat de la Villa Kujoyama), s’est ficelée cette performance diaprée.
Ce teaser de Masaki Yanagida tire son extrait de la première représentation à la Villa Kujoyama en décembre 2015.

 

Le duo Rhizottome fait peau neuve au Japon et agrandit son jardin.

Musiques traditionnelles et créations se livrent, s’échangent, s’adaptent, volent en éclats.

On y cultive racines respectives et langage commun.

On y invente ensemble dans l’humus frais de l’improvisation.

La couleur y pousse sur les murs comme du chiendent.

« niwashi no yume », c’est « le rêve du jardinier ».

Si les paysages convoqués par cette musique doivent définir un territoire, alors puisse ce dernier n’exister qu’en rêve, dans un ailleurs où Orient et Occident se mêlent.

Pourraient alors surgir quelques images familières.

Un arbre, une peau, deux trois feuilles mortes, du vent.

Morceau extrait du concert : Harry Van Der Guild, composition Matthieu Metzger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s